Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

lundi 31 octobre 2016

L'union


Le repos des guerriers


Salles obscures

Hiroshi Sugimoto
C'est une période où j'aime aller au cinéma.
Les quelques jours de vacances que m'offre mon activité professionnelle sont propices à la découverte des nouveaux films ou à des séances de rattrapage.
Ainsi, au moment où j'écris, j'aurai vu le dernier Ken Loach* et le film d'animation Ma vie de courgette dont on m'a dit beaucoup de bien.
Enfin, si je prends mon courage à deux mains, car je crains que ce soit éprouvant, le film de Kattel Quillévéré Réparer les vivants, qui sort aujourd'hui, précédé d'une belle réputation.
Mes choix cinématographiques m'épargnent, en général, les bruyants et malodorants pop-corn, mais pas, hélas, les compulsions des drogués de la connexion : ainsi, lors d'une séance récente, une dame d'un âge certain (contrairement à la légende, ce ne sont pas les plus jeunes qui sont les plus pénibles avec ça) détournait fréquemment son regard de l'écran pour consulter celui de son "smartphone", lequel dispensait une lumière assez vive pour me distraire du film du jour.
On les frappe pas, hein, mais on se retient.

* Moi, Daniel Blake :  bouleversant, avec un zeste d'humour. Belle Palme d'Or !
Mais on n'a pas besoin de redire que Ken Loach est un Maître, n'est-ce-pas ?

Attention...


café bouillu, café foutu !

dimanche 30 octobre 2016

Nus au soleil

Ce pourrait être Paul et Angelo, 
deux des protagonistes de Tombe, Victor !

Conception immaculée

Richard Soakuo par Edmund Teske






Rien de tel que le blanc pour clarifier.
Je trouve Gay Cultes plus lisible ainsi ; et vous ?
Publiant quoi qu'il arrive (même pendant les "ponts"), je donne suite à mon feuilleton demain lundi. 







L'Italie tremble encore

 

Norcia (Province de Pérouse, Ombrie, It.)
J'apprends à l'instant que la terre a tremblé à nouveau en Italie, à Norcia et dans ses environs, cette fois.
De la basilique (XIVe siècle) de cette belle petite ville, seule subsiste la façade.
Mes fidèles lecteurs savent à quel point ça me touche.



Bon dimanche !


Je trouve cette image (que j'ai déjà insérée ici) particulièrement troublante.
Je suis très émotif, vous savez !?

Cadeau : 4'14 de bonheur absolu


You Tube, quand on sait s'en servir, est une mine d'or.
Ici, belle captation d'un Evgeny Kissin interprétant, dans sa jeunesse, cette Sicilienne d'une Sonate pour Flûte de J.Sébastien Bach transcrite pour le piano par Wilhelm Kempff, dont voici l'interprétation ci-dessous avec partition :


Migrations

Sculptures de Bruno Catalano - Venise 2016

samedi 29 octobre 2016

Auprès de mon arbre

Si le temps le permet,
c'est la saison des promenades en forêt.
Et des cueillettes.

Sautillons gaiement !


Tout un art (trucs et astuces)



Un jeune homme de mes amis demanda à me voir, un matin, un peu en panique : ayant un rendez-vous dans une importante institution de la République, il avait revêtu son unique costume et constaté que ses chaussures faisaient piètre figure. Cet estimé garçon n'avait jamais ciré de chaussures de sa jeune vie, et je lui donnai alors, avec plaisir, un cours d'entretien de ses Richelieu. Il fut épaté de la manière un peu particulière avec laquelle je procédai à la finition de cette tâche agréable : pour "glacer" l'extrémité du soulier, on l'humidifie avec parcimonie de petits jets de salive. 
Le saviez-vous ?

vendredi 28 octobre 2016

Blondeur nue

Il s'appelle Ivy Blackshire. Merci à Eric D.

Studieux


La collection Chtchoukine à Paris : stupéfiant !

Claude Monet : Dame dans le jardin
Si vous vivez ou séjournez à Paris ou dans sa région avant le 20 février 2017, ne manquez pas de vous rendre à la Fondation Louis Vuitton pour y admirer la collection Chtchoukine. Les trésors accumulés par le mécène russe y sont présentées dans un cadre exceptionnel, les lieux valant à eux seuls le détour.
Monet, Gauguin, Cézanne, Picasso, Sisley, et tant d'autres...
C'est passionnant, et souvent bouleversant de beauté.
Inratable.

jeudi 27 octobre 2016

Les baigneurs de Pavel Tchelitchev

1938

Beau Jordan

Jordan Ver Hoeve par Torbjorn Rodland

On peut comprendre l'intérêt du monsieur pour la plastique de ce jeune modèle californien de 20 ans.
Fouloulou !

Photo Joseph Lally

Tchelitchev

Pavel Tchelitchev



Pavel Tchelitchev (ou Tchelitchew) né en Russie en 1898 et mort à Rome en 1957, vécut en France l'essentiel de sa carrière de peintre surréaliste et de créateur de décors et costumes, notamment pour les Ballets Russes de Serge Diaghilev.
Il fut le compagnon de l'écrivain américain Charles Henri Ford (photo de Cecil Beaton ci-contre).
Bien que l'artiste ait acquis la nationalité américaine, ses cendres ont été déposées au columbarium du cimetière du Père Lachaise, à Paris. 






Portrait de Nicholas Magallanes (années 30)


mercredi 26 octobre 2016

La chambre bleue


Le désir que nous avions  l'un de l'autre se fit impérieux.
Nous quittâmes la petite fête juste après le gâteau d'anniversaire.
On nous avait présentés l'un à l'autre, mais nous avions oublié nos prénoms.
Cette chose qui palpitait, masculine et singulière, nous dictait la conduite à tenir.
Nous sortîmes précipitamment dans la rue où l'enseigne bleue d'un hôtel borgne nous appelait.
Le taulier nous a dit :
" Pour un rendez-vous, c'est cinquante euros."
Il avait des heures de vol, comme on dit.
La chambre était de celles qu'on n'ose plus proposer de nos jours où tout un chacun peut comparer et choisir : moquette vert-bouteille labourée par des milliers de talons-aiguille, papier à fleurs bleues que le temps avait décoloré, couvre-lit en tuft  où devait grouiller une armée d'acariens...
Notre étreinte fut brève, d'une intensité qui nous laissa pantelants, vidés, rassasiés.
Nous nous séparâmes rapidement car il fallait retrouver le cours de nos vies.
Je ne saurai jamais son prénom.
Mais j'ai en moi, et pour toujours, l'odeur de sa peau. 
(c) Silvano- Gay Cultes 2016
 

Talc to me

Tommy Marr - Photo Artur Wesolowski

Court métrage ? Vraiment ?


dimanche 23 octobre 2016

Le dimanche avec maman

Sortie en famille - Allemagne de l'Est (RDA) années 70 (Anonyme)
Les 2 aînés semblent très sympathiques.

Un message bouleversant / Contacts Côte d'Ivoire souhaités

Pépito est un lecteur de ce blog depuis le début (2007), si je me souviens bien.
Il m'adresse ce message :

Un ami est mort.
À Cocody.
Comment peut-on mourir à Cocody ?
Comment peut-on mourir dans des conditions aussi sordides en 2016 ?
Laurent était gay, il s'est exilé en Afrique pour fuir les regards condescendants... il a trouvé la mort dans des conditions mystérieuses et particulièrement glauques...
Si quelqu'un a des contacts sérieux en Côte d'Ivoire pour aider la famille et les proches à aider à faire le deuil de ce garçon délicieux, qu'il me contacte directement : pepito060860@gmail.com
Je suis désolé de plomber l'ambiance
Je suis dévasté...
Je vous embrasse.
Pépito 


Pépito, je vous embrasse fort ; je suis sûr que mes lecteurs les plus attentifs sont avec vous.
Silvano

Debout ou couché...

Bon dimanche !

Cadeau : parfait pour un dimanche d'automne

Passionnant et... alléchant : "un regalo"* !

Petites tomates des pentes du Vésuve
On pense ce que l'on veut de l'homme Gérard Depardieu tout en admettant qu'il est une immense acteur.
Dans la série À pleines dents qu'il anime pour Arte, il est, en amateur de bonne chère avéré, un formidable meneur de jeu : sans doute l'un des meilleurs rôles de ce boulimique de la vie.
Bref, après tous les agacements et les indignations qu'il sait si bien provoquer (le mot est juste), il parvient encore à nous bluffer.
Vous ne vous étonnerez pas qu'en lien ci-après, c'est à Naples que j'ai choisi de vous envoyer en sa compagnie. C'est franchement passionnant, en un temps où nous sommes arrivés à saturation des émissions consacrées à l'art culinaire.
À pleines dents, Naples : clic
(On regardera avec plaisir d'autres émissions proposées de la même série, en commençant, bien sûr, par l'Italie du Nord.)



La Margherita, la seule, la vraie, la grande !
 * Un cadeau

samedi 22 octobre 2016

Patchwork


Vacances scolaires


Terrifiant


Je peux comprendre votre réaction, mais, après avoir vu ce clip (dessiné par Steve Cutts s'inspirant des "cartoons" des studios Fleischer des années 30 - Popeye, Betty Boop...), ne jetez pas votre "smartphone" dans la nature : portez-le à la déchetterie la plus proche.
Je garde le mien pour l'instant : c'est l'unique moyen que j'ai, actuellement, de venir vous voir chaque jour.

La vie rêvée des anges



mardi 18 octobre 2016

Je me mire comme un bel homme


Beaux cheveux


Solution du jeu cinéma

Innocents
Parmi les lecteurs de Gay Cultes, de vrais bouffeurs de pellicule ; rares, cependant... ou paresseux.
Celeos, Cornelis, et Pepito ont tout bon.
Palomar se contente d'une allusion (il est vrai que j'avais semé des indices, y compris dans le titre du billet), ainsi que Jean.
Bravo à vous.
L'image en noir et blanc est extraite de Bande à part de Jean-Luc Godard, scène à laquelle Bernardo Bertolucci rend hommage, la reconstituant, dans son film Innocents (The Dreamers à l'international) en 2002.

Bande à part

Oui, je sais, je suis en retard : encore ce fichu problème de connexion qui devrait être réglé ce soir, croisons les doigts.