Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


samedi 20 décembre 2014

Mi-ange



Virna Lisi s'en est allée



De ses 80 films, je retiens, pour ma part, et évidemment, La Reine Margot de Patrice Chéreau qui lui valut le Prix d'Interprétation du Festival de Cannes 1994 ; elle y incarne une Catherine de Médicis inoubliable, indissociable de ce beau film incandescent.
Virna Lisi, outre sa grande beauté, c'est aussi une voix reconnaissable entre toutes, un accent romain élégant, une élégance naturelle ; en un mot, la classe.
Ce n'est certes pas son meilleur film, mais Un beau monstre, de Sergio Gobbi (1970) reste comme ayant permis la rencontre avec un Helmut Berger en pleine gloire, lequel demeura un ami proche jusqu'à la fin.
Virna Lisi, décédée à Rome jeudi dernier, avait 78 ans.

Tournage du Beau Monstre, avec Helmut Berger


GC idées : tables de fêtes





Trottoir


mercredi 17 décembre 2014

Vapeurs


Marlon Brando : furieusement "gay-compatible" !


D'Oscar à Marlon


À "L'Hôtel", Oscar est omniprésent.
L'Hôtel, rue des Beaux Arts à Paris, est l'un des fleurons de l'hôtellerie de la capitale.
Pour peu que votre budget le permette, vous pourrez y louer une chambre "Mignon" (ça ne s'invente pas !) et réserver la piscine-hammam pour un usage privé dont vous ferez ce que bon vous semblera.
C'est ici qu'en novembre 1900  mourut un Oscar Wilde esseulé, criblé de dettes, mis au ban de la société britannique à la suite d'un scandale demeuré fameux.
L'hôtel propose, d'ailleurs, un parcours dans les rues de la capitale intitulé Dans les pas d'Oscar Wilde qui se conclut par un déjeuner dans son restaurant étoilé (85 € par personne) : un joli cadeau pour les fêtes.
Marlon Brando et Christian Marquand : plus qu'une amitié
En 1949 séjourna dans cet hôtel devenu mythique le jeune Marlon Brando, lequel, loin de Broadway où il venait de triompher dans Un tramway nommé désir, connut, à Paris, des amours hors-norme, ce qui n'étonnera guère quand on sait que l'acteur à la beauté ravageuse, était sexuellement boulimique. Par la suite, devenu la star planétaire que l'on sait, ses conquêtes féminines n'auraient suffi à emplir un annuaire ! Mais, à Paris, juste avant d'accéder à la gloire internationale, Brando se "lâcha", et, c'est aujourd'hui avéré exact, eut une liaison passionnée avec l'acteur français Christian Marquand, au point, plus tard, de prénommer son premier fils Christian.
La chaîne Arte vient de diffuser un excellent documentaire, Marlon Brando, un acteur nommé désir, qui ne fait pas l'impasse sur les amours masculines de la star.
Le document est rediffusé dimanche 21 décembre à 15h55, lundi 29 à 15h45 et jeudi 01/01 à 22h20. Enfin, si, à la faveur de ce magnifique billet, vous n'y tenez plus, le "doc" est visible tout de suite (pour quelques jours seulement) ici :  clic

La chambre d'Oscar Wilde, où séjourna le beau Brando, est demeurée en l'état : au mur, encadrées, les lettres de la direction à l'écrivain et auteur lui réclamant ses arriérés !

Un moment intime dans la piscine-hammam, à la lueur des chandelles ?
Oscar Nilsson par Hedi Slimane

mardi 16 décembre 2014

Les jours heureux...



nous
étions
amis.

Ange, absolument

Photo Steven Meisel
Seuls trois détails, bien que datés, déjà, indiquent que nous sommes à l'époque dite "moderne" :
"l’œuvre picturale" (improbable, pour le moins), le ventilateur, et le disque vinyle à côté de cet ange quelque peu décadent.
On ne contemple jamais suffisamment ces photographies glanées au hasard des pérégrinations sur la toile : ici, le personnage s'apprête visiblement à allumer une cigarette. 
Qu'il s'endorme, et...
Imaginons.

Pause-lecture


Belle idée : ce "Biblio-Mat" dans lequel on insère 2 $, vous distribue un livre de manière aléatoire.

lundi 15 décembre 2014

Mystique

Jim Ferringer

Aujourd'hui...

je me
sens
très
19ème siècle.

Dix-neuvième

Isidore Pils (1813 ou 1815 - 1875) - étude pour le Mercure de Minerva combattant la force brutale devant l'Olympe réuni (Palais Garnier) - Sotheby's

Art pompier*

Giovanni Boldini (1842-1931) : Il paggio. Giochi col levriero - 1866
*Certes, mais il y a deux circonstances atténuantes justifiant publication de ce "page jouant avec un lévrier" : le sujet, et l'origine italienne de l’œuvre.

Subjectivité

Emile Friant : Le repos des artistes (1880)
"Zut, une nana ! On peut pas être peinard une minute, ici !"

dimanche 14 décembre 2014

Ange ou démon ?


Vivement le printemps !
En attendant...


Télé avec vision

Vladimir Horowitz





Les bonheurs de ce genre sont rarissimes à la télé :
aujourd'hui, dimanche, à 16h50, Arte diffuse Horowitz, le dernier romantique, documentaire et, à, 18h30, ce cher Vladimir (gay contrarié s'il en est !) en concert : Scarlatti, Liszt, Rachmaninov, Scriabine, Schumann, Chopin. 
Excusez du peu.

L'équivoque ?

Randolph Scott & Cary Grant
Copains ?
Amis ?
Amants ?

Que disent ces regards ?

Bonjour, vous !

 Frank Sinatra | Step Lively (1944)

samedi 13 décembre 2014

Quart de queue*




... faites-vous offrir un Steinway de Concert par quelque riche mécène.
Un piano valorise votre salon (ici un 1/4 de queue), pour peu que vous disposiez de l'espace nécessaire.
Si vous habitez un hôtel particulier, un manoir, un château, faites-vous offrir un Steinway de Concert par quelque riche mécène.
Ici, sacrilège : un vase sur l'instrument peut exploser à tout moment sous l'effet du premier fortissimo venu !
Pour le reste, il semble régner ici une heureuse harmonie.
Vive la musique !


Via Traversée des limbes


* Épargnez-moi commentaires salaces et vannes éculées, merci.

Grosse fatigue

Sortir le samedi soir est désormais passé de mode.
C'est le vendredi soir que les jeunes parisiens 
font la fête et organisent des soirées festives 
peu appréciées... de leurs voisins.
Le samedi, on s'en repose.

Cache-cache

"98, 99..."
"Tu me trouveras pas."

Cadeau : douce entrée en "weekend"


Quel beau thème - génialement développé - que celui de ce deuxième mouvement du quintette opus 81 de Dvorak !
Il est ici interprété par Andras Schiff (piano) et le Quatuor Panocha.
Idéal pour commencer la journée.
Mais on écoutera volontiers, un peu plus tard, cette œuvre dans son intégralité (cliquez sur le logo YouTube et trouvez votre version préférée ; moi, j'ai un faible pour celle-ci).

Russes

Source Dust Mag  - Alina Gutkina
Source Dust Mag  - Alina Gutkina